Notre dernier Tract...

distribué à partir du 17 avril 2015

Voir Billet d'humeur de l'opposition suite à ce conseil...




Un petit mot pour rectifier les rumeurs qui circulent depuis cet article de La Dépêche publié par la C.A.M....

Effectivement la CAM est tout à fait pour le projet de la 2ème modification du PLU. Mais ce n'est pas parce qu'elle est pour que tout est validé !

Prenez le temps de lire le dernier compte-rendu de la CAM du 4 nov. 2014, vous verrez que notre Communauté d’agglomération a même des projets encore plus grandioses pour Pinsaguel et qu'il est bien spécifié que le projet, notamment concernant la zone de Levrère Jordanis ne peut que prendre encore plus d'ampleur que ce qui est prévu sur le PLU.

Nous n'avons absolument pas l'intention de laisser faire les choses ! Nous avons entrepris pas mal d'actions que nous vous relaterons très vraisemblablement dans la semaine. Nous n'abandonnons pas !

Merci de ne pas baisser les bras ! Nous sommes entourés de personnes qualifiées et comptons réellement sur vous tous pour continuer à nous soutenir contre ce projet largement inadapté à notre commune !


Article du Petit Journal paru du 7 au 12 novembre 2014

Nous avons également adressé  par mail ce communiqué à La Dépêche, qui l'a bien réceptionné, mais qui n'a pas daigné nous répondre. Allez savoir pourquoi ?

Par contre, le communiqué  ci-après de M. J.L. COLL n'a eu aucun problème pour être publié ! 


Réponse de M. le Maire !

Nos commentaires point par point :

"engagements tenus" : Notre Maire avait bien spécifié lors de ses réunions publiques que la commune n'atteindrait pas 3500 habitants durant son prochain mandat. Etant donné les perspectives engagées sur cette 2ème modification du PLU, les 3500 habitants seront surement atteints.

 

"désinformation" et "falsification de la vérité" : Puisque tous les documents présentés aux Pinsaguelois lors de notre pétition ont été prélevés sur le dossier de l'enquête publique affiché en Mairie, il est fort délicat de parler de "désinformation" ou de "falsification de la vérité". Où est la désinformation ?

 

l'opposition et le "débat démocratique" :

N'est-ce pas M. le Maire et sa majorité qui ont refusé le droit à l'expression sur le journal "Confluence" aux membres de l'opposition ? (cf. Compte-rendu du conseil municipal du 17 avril 2014)

Notre conseiller élu à la commission permanente Urbanisme n'a jusqu'à ce jour été convié qu'à une seule et unique réunion. L'adjoint présent ainsi que certains de ses conseillers lui ont présenté ce soir là un travail déjà abouti. Le dossier complet concernant l'enquête publique de cette modification du PLU n'a jamais été présenté aux conseillers de l'opposition et ils ne l'ont découvert que le 1er octobre.

Où se situe le débat démocratique avec l'opposition dont parle si bien M. le Maire dans son article si l'on ne convie pas les personnes élues aux différents comités de travail ?

Où se situe le débat démocratique lorsque certains Pinsaguelois découvrent soudainement que leur propriété figure en "Foncier Mobilisable" ?

Mais au fait que savez-vous du Foncier mobilisable ? Nous vous invitons à cliquer sur ce lien afin que vous puissiez en juger de par vous-même.

Où se situe donc enfin le débat démocratique alors que ces mêmes personnes, soucieuses de leur avenir et on les comprend, n'ont même pas été conviées à la réunion d'explications proposée en mairie il y a peu de temps ?


"Obligés d'obéir aux lois en vigueur...Si l'opposition avait été à notre place, elle aurait été dans l'obligation d'appliquer les mêmes lois"

Il semblerait, sur ce sujet, que M. le Maire a des lacunes, lui qui est sensé être un "maître" de l'urbanisme ! Il est évident que tout cela est faux et

Il sera très facile à nos conseillers de l'opposition de le démontrer, si cela est nécessaire, lors des prochains conseils municipaux.

 

"Consultation sur l'urbanisme" :

Cette création soudaine de ce comité nous agrée pleinement... Dommage que celle-ci intervienne après l'enquête publique car elle aurait permis aux Pinsaguelois de s'exprimer pleinement sur ce projet. Et dommage également que nous ne connaissions pas les heureux nominés de ce comité et la manière dont ils ont été choisis.